Solidarité agricole

L’école de formation possède un volet théorique et un volet pratique.  Le formateur est rémunéré grâce à la vente des produits récoltés lors de la formation pratique.

Ce sont des cultures expérimentales sur des terrains avoisinant l’école. L’école a déjà formé plus de 1.000 exploitants dont 49% sont des femmes. Ils ont été répartis en 15 associations de paysans qui s’entraident en échangeant leurs expériences.

La porcherie compte environ une centaine de porcs.  Les élevages de canards, lapins, poules se portent bien.  La vente des œufs est une source de revenu supplémentaire.  Le potager se développe. La culture du manioc se fait à Mambré mais aussi sur le plateau des Bateke (la terre semble meilleure - elle est mieux arrosée par les pluies).