Août-Septembre 2019

Publié

Du 21 août au 7 septembre, Didier et Brigitte Oger ont pu séjourner au Monastère de Mambré (Kinshasa).

Le but premier du séjour était de préparer activement la rentrée scolaire de l’école secondaire du C.S. St Benoit, avec le nouveau préfet des études, le frère Aimé Tumu.  La préparation se basait sur les grilles horaires obtenues grâce à l’aimable collaboration du Lycée du Sacré-Cœur et du Lycée Boboto.  Il fallait convaincre les enseignants d’adopter le rythme de périodes de cours de 50 minutes et non plus de 40 minutes et revoir donc complètement les horaires.  Le travail fut long et minutieux mais tout était fin prêt pour le jour de la rentrée !

Entretemps, le gouvernement congolais avait annoncé que dorénavant l’enseignement primaire serait totalement gratuit.  Il n’est donc plus question de demander le minerval (même réduit) qui nous permettait de payer aux enseignants une petite prime supplémentaire par rapport à leur traitement de base assez maigre.  L’effet pervers de l’annonce fut que très rapidement l’école primaire fut assaillie d’inscriptions.  Au 5 septembre, il y avait déjà 710 inscrits alors que l’année dernière l’école comptait à peine 450 élèves !  Une catastrophe en soi car nous n’avons pas assez de places pour accueillir tous ces enfants, ni d’équipements.  Résultat : les classes sont surchargées, les enfants sont assis par terre ou à 5, 6 par bancs et les professeurs sont dans l’incapacité de donner un cours valable.  Tout le monde va souffrir de cette situation…

Classe de primaire, surpeuplée…

Octobre – Novembre 2018

Publié

Du 22 octobre au 4 novembre 2018, Didier et Brigitte Oger ont séjourné au monastère de Mambré, rejoints pendant 1 semaine par Mr Georges Trémouroux.

Un peu plus de 30 enfants fréquentent l’école maternelle. C’est une étape importante pour eux car ils abordent ainsi, par le jeu et les chants, le français qui est la langue officielle de l’enseignement. Le matériel, réuni principalement grâce à la motivation et la générosité des parents du Collège St Pierre à Uccle, a reçu un accueil enthousiaste de la part des professeurs.

En primaire, une réorganisation de la bibliothèque s’imposait compte tenu du nombre important d’ouvrages qui avaient été envoyés, offerts par le Directeur de l’école primaire du Collège St Pierre. Une solution transitoire a été mise en place. Pour la rentrée 2019-2020, il est prévu d’organiser une salle des professeurs dans laquelle seront installés de nouveaux rayonnages pour disposer les livres de la meilleure façon.

A l’école secondaire, la bibliothèque est désormais totalement opérationnelle. Nous avons classé, par cours et par année, environ 1500 livres/manuels accessibles à tous. Des casiers ont été organisés dans la salle des professeurs pour les encourager à ranger les copies des élèves, trop souvent éparpillées. Le travail de Didier et Mr Trémouroux a porté principalement sur l’accompagnement et la formation des enseignants de l’école secondaire. Mr Trémouroux a également effectué une mise à jour des ordinateurs de la salle informatique. Cela les rend un peu plus performants mais il n’en reste que 9 en ordre de marche ! Le laboratoire physique-chimie devait encore être finalisé. Des gaines électriques doivent être posées. En attendant, le matériel est resté en caisse.

Le Centre de santé et la Maternité ont retenu toute notre attention. Nous avons été frappés par l’aspect vétuste de l’ensemble. Certes, les panneaux solaires installés grâce à la Fundación Eki ont permis d’améliorer la prise en charge des malades (l’électricité est maintenant permanente !). Mais il y manque des sanitaires et les équipements pour accueillir les jeunes mamans sont d’un autre âge. La rénovation et l’agrandissement de l’installation est un projet à l’ordre du jour.

Mars 2018

Publié

Au cours de notre visite à Mambré, nous avons pu faire avancer certains projets ou constater leur évolution.  Jugez plutôt :

  • Une belle bibliothèque pour l’école secondaire : près de 500 ouvrages (manuels scolaires, encyclopédies, romans) y ont déjà trouvé leur place et un nouveau contingent de livres est en cours d’acheminement;
  • De nouvelles salles de classes pour compléter l’ensemble inauguré en novembre 2016. Parmi celles-ci, un futur laboratoire pour les cours de physique-chimie;
  • Un potager scolaire pour les élèves de terminale;
  • L’aménagement progressif de l’internat/orphelinat : le dortoir, la salle commune et la chambre du frère responsable sont presque prêts.  Il reste à aménager les sanitaires et à nettoyer les abords du bâtiment;
  • La pose de panneaux solaires par la Fundación Eki a été réalisée au Centre de Santé et à la maternité  (voir notre article “Centre de Santé“) et est à l’étude tant pour l’internat que pour l’école secondaire;
  • La livraison à l’école maternelle de plusieurs cartons de matériel pédagogique (matériel à dessin, à bricolage, jeux éducatifs, livres, CD de chansons);
  • Au-delà de ces réalisations très concrètes, il faut ajouter les fructueuses rencontres pédagogiques avec les enseignants, l’excellent contact établi avec une école privée de Kinshasa dans la perspective d’un partenariat et le soutien à la formation des novices du monastère.

    Calendrier mural 2018

    Publié

    Pour ceux qui seraient intéressés, nous éditons un calendrier mural 2018, agrémenté de photos prises à Mambré lors de récents séjours.

    Il est vendu au prix de 15 €.  Dimensions 21/28 cm.

    Octobre 2017

    Publié

    Didier et Brigitte Oger se sont rendus à Mambré les 15 premiers jours de septembre.  L’objectif de leur visite était d’apporter un soutien au Centre Scolaire.  Ainsi, Didier a pu élaborer, en collaboration avec le le directeur, un horaire équilibré et précis pour les enseignants du secondaire.  Quelques manuels pédagogiques destinés aux secondaires et aux primaires, ainsi que des jeux éducatifs et des livres ont été distribués.  Un envoi de 300 kg, toujours bloqué à Matadi au moment de leur séjour, devrait être réparti par le frère Clément dès réception.  Il s’agit principalement de manuels pédagogiques, dictionnaires, grammaires, … de seconde main récoltés en Belgique au printemps.

    Durant leur séjour, ils ont pu échanger avec les enseignants sur leurs besoins et leurs attentes.  Un prochain voyage est prévu pour dans 6 mois avec pour objectifs de répondre au souci de formation des enseignants et de constituer des bibliothèques avec le matériel scolaire envoyé.

    Les travaux engagés par le frère Tomas sont en voie d’achèvement :  4 classes supplémentaires dans l’enceinte de l’école secondaire ainsi qu’un mur de et des travaux de soutènement pour les bâtiments de l’école primaire.

    La récolte des patates douces à Impuru et du manioc à Mongata est importante et de bonne qualité.

    Ecole maternelle

    Echange avec les enseignants

    Après le dur travail de la récolte, commence le nettoyage du manioc

    Nouveaux locaux pour le secondaire

    Travaux de soutènement école primaire

    Février 2017

    Publié

    Sr Françoise Noël a visité la communauté Ste Agathe, au Tchad, fin janvier.

    Cette communauté de 7 sœurs est maintenant bien insérée au cœur du village, du canton et de l’Eglise de Moundou. L’école est réputée « bonne école », car l’enseignement est de qualité. Sr Ruth et Sr Myriam ont chacune une classe, Sr Gisèle fait de la catéchèse, Sr Denise, aidée de Sr Micheline, assume la direction et l’administration. Les autres classes sont prises en charge par des enseignants.

    Le « gagne-pain » n’est pas facile dans ce contexte de pauvreté. Pour l’école nous pouvons dire que c’est un « bénévolat »,  beaucoup de parents ne pouvant pas participer aux frais. Tant que les champs ne sont pas tous clôturés, difficile d’avoir de bons résultats au  moment des récoltes : les bœufs des Bororos se servent avant ! Un champ est déjà clôturé de 3 côtés, la priorité est donc de le fermer complètement. La dernière saison, tout un champ de sésame a été  saccagé.

    Sr Philomène fait des ornements liturgiques et lors de notre passage, elle y travaillait beaucoup car il y a une grosse commande pour les mois de mai-juin.Le travail des perles se lance doucement : dessous-de-plat, sets de table, sacs, pochettes.     Le Père Michel, Capucin, qui soutient nos sœurs depuis la fondation, passe commandes lors de la venue d’équipes médicales françaises qui viennent opérer les handicapés du Centre Notre Dame de Paix qu’il a créé.

     

    Novembre 2016

    Publié

    Mambré (Kinshasa)

    10 nouvelles classes de secondaire ainsi que 6 pièces administratives sont totalement achevées et ont été inaugurées sur le site même du monastère par tous les tenants de ce vaste projet. Nous étions plus de 1200 pour fêter cet événement!
    Plus de 600 élèves des sections secondaires peuvent désormais être accueillis et suivre une formation sérieuse dans des locaux adaptés. Ainsi, outre les classes de formation générale, les professeurs et les élèves disposent d’une salle informatique, d’un laboratoire et de pièces réservées à la direction. Les bâtiments sont spacieux, aérés, accessibles et suffisamment confortables pour assurer un enseignement de qualité.
    Une vaste cour entre les bâtiments permet aux élèves de se rassembler et de se détendre avant la prise en charge par les professeurs.
    De petites margelles de pierre ont été construites autour de plusieurs arbres. Les élèves peuvent s’y asseoir à l’ombre pour échanger, revoir leurs notes ou se reposer. Au moins 3 nouvelles classes doivent encore être construites pour refermer à terme ce qui constituera un grand L.
    Avec le soutien de ADD et d’autres mécènes, les frères de la Communauté emmenés par le Père Clement et l’action pratique du frère Thomas ont permis cette magnifique réalisation. Ils n’ont ménagé ni leur temps ni leurs efforts. Nous ne pouvons que les féliciter et les encourager. Ainsi se concrétisent les paroles de la Règle de St Benoît : « Ora et labora ».
    Nous retournerons certainement sur place pour soutenir de nouvelles initiatives et envisager avec la direction et les professeurs de nouvelles collaborations concrètes. Merci à tous ceux qui ont permis à ADD de participer à ces réalisations.

    Juin 2016

    Publié

    Le frère Martin a récemment séjourné à Mambré.   Il a pu constater l’avancement de la construction des nouvelles classes destinées à l’école secondaire.  Les murs et le sol sont terminés. Il reste à finaliser la charpente, la couverture et les portes.  6 classes devraient être terminées pour la rentrée de septembre.

    1-Ecole secondaire St Benoit  2- Ecole secondaire St Benoit  6-Ecole primaire St Benoit 5-Ecole primaire St Benoit

    En primaire, compte tenu de la population scolaire, 2 classes supplémentaires seront aménagées dans un ancien garage que l’on peut diviser en deux et repeindre.

    Le bétail et la volaille sont bien soignés.

    9-Bétail 8-Volailles

    Une visite à Mongata confirme le potentiel de cet endroit.  La maison, construite par le fr Thomas du Kerala, est une réussite. A l’intérieur, une chapelle, trois chambres, une cuisine et un dépôt pour récoltes.  Les champs de manioc se développent bien. Frère Willy souhaite creuser un petit étang pour la pisciculture.

     

    Novembre 2015

    Publié

    Le frère Martin et Thierry Donck ont visité Mambré au début du mois de novembre.

    Ils ont pu apprécier le bon développement des élevages et des cultures.  La récolte de manioc a été plus abondante et de meilleure qualité sur le plateau des Bateke.  Les frères ont loué un tracteur pour le travail aux Bateke (à Mongata).  L’utilisation de bêtes de somme pour le travail de la terre n’est finalement pas retenue pour l’instant.  Une bonne collaboration avec l’association Mama Kaloma a permis de louer un camion pour ramener la récolte vers le monastère.

    Un frère de Mambré semble apte à assurer la culture de la plante Artemisia que l’association I-Day va mettre à la disposition de Mambré et de la Communauté de l’Arbre de Vie.  Cette plante permet de lutter efficacement contre le paludisme.